maison blanche

La nouvelle donne

Plus que jamais, les Américains veulent pouvoir posséder des armes à feu


Les Américains ont un rapport étrange avec les armes. Ce sujet a été largement développé dans le film Bowling for Columbine de Michael Moore.

10octobre2On aurait pu penser qu’avec le temps, les Américains accepteraient l’idée simple que la diffusion des armes à feu favorise la criminalité. Eh bien c’est tout le contraire. Depuis 1990, l’institut Gallup les sondent sur le sujet et leur pose les deux mêmes questions :

– En général, pensez-vous que les lois qui régulent la vente des armes à feu devraient être plus strictes, moins strictes ou qu’elles restent se qu’elles sont ?
– Pensez-vous qu’il devrait ou ne devrait pas y avoir une loi qui bannisse la possession des armes, à l’exception des policiers et d’autres personnes autorisées ?

A la première question, ils étaient 78 % en 1990 à penser qu’il fallait des lois plus strictes sur la vente des armes à feu. Ils ne sont plus que 44 %. Et la baisse s’est effectuée de manière continue ;

A la seconde, ils étaient 60 % a souhaiter la limitation de la possession des armes à feu aux policiers et à des personnes autorisées. Ils ne sont plus que 28 %.

10octobre3

10octobre4

Aucun président ne s’est vraiment engagé sur ce sujet tant le lobby des armes – tout particulièrement la fameuse NRA (National Riffle Association) – est puissant et tant l’idée que chaque citoyen doit avoir la liberté de posséder des armes est largement répandue chez les Américains.

Et dès que l’on aborde le sujet de la réglementation, les défenseurs de la libre possession des armes font appel au fameux deuxième amendement de la Constitution.

Le texte traduit du deuxième amendement est le suivant :

« Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. »

Pour justifier ce droit, l’interprétation qui est faite de ce deuxième amendement n’est certainement pas conforme à l’esprit d’origine.

Dans son ouvrage sur la Constitution américaine et les institutions, Jean-Eric Branaa considère que : « la raison principale de l’existence de cet amendement est en fait de garantir les libertés des citoyens d’un Etat, en les autorisant à mettre en place des milices qui les protégeraient de l’Etat fédéral en cas d’usurpation du pouvoir par un despote ou d’un groupe de personnes. C’est pourquoi il faut comprendre que le droit de posséder un arme, tel qu’il est garanti par la Constitution, et défendu par les cours de justice américaine, est en fait un droit collectif. Il empêche dont le pouvoir fédéral de désarmer la Garde nationale ».

10octobre1La NRA est donc le principal lobby pour défendre la liberté de détenir des armes. Cette association à but non lucratif est plus récente qu’on ne le pense. Elle a été créée en 1871, peu après la guerre de Sécession par des officiers qui voulaient former dans la manipulation des armes. Elle revendique aujourd’hui 4 millions d’adhérents. Elle fut présidée par Charlton Heston dont Michael Moore a fait une interview dans son film. Ce n’est d’ailleurs pas le meilleur passage dans la mesure où l’acteur était déjà un peu diminué.

Plus de détails sur le deuxième amendement

Publicités

10 octobre 2009 - Posted by | Général | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :