maison blanche

La nouvelle donne

Des élections Midterm qui s’annoncent très difficiles


Les États-Unis sont toujours en campagne électorale dit-on couramment. Ce n’est pas faux, à peine Barack Obama vient être élu ainsi que l’on se prépare déjà aux élections Midterm qui verront l’élection de 34 sénateurs, la totalité de la Chambre des Représentants et 37 postes de gouverneurs en novembre prochain.

Généralement, ces élections intermédiaires sont difficiles pour le parti du président. Barack Obama ne fait pas exception, il se trouve même dans une situation plus difficile que ces prédécesseurs. Héritant d’une situation extraordinairement difficile à son arrivée, il a vu sa côte de popularité fondre comme neige au soleil pour atteindre le niveau plancher des 50 %.

Selon un dernier sondage réalisé par l’institut Gallup, le niveau de satisfaction des Américains à propos de la situation générale se situe au niveau historiquement bas de 23 %. Il faut reconnaître que la situation n’est pas des meilleures et qu’une mauvaise nouvelle n’est effacée que par une autre toute aussi mauvaise. Depuis le 15 septembre 2008 marqué par la faillite de Lehman Brothers, l’économie américaine est placée sous le signe de la grisaille. Sans compter que, même si elles ne font pas l’objet d’une couverture médiatique très intense et ne suscite pas beaucoup de réactions de la part des citoyens, les deux guerres, en Irak et en Afganisthan constituent toujours deux épineux problèmes.

Le niveau de satisfaction constitue un indicateur assez pertinent pour donner une indication sur ce que pourraient être les résultats des élections de novembre prochain. Ces 23 % constituent le niveau le plus bas depuis que l’institut Gallup mesure cet indicateur en 1979, le plus bas niveau était jusqu’ici de 24 % en 1982 à mi-mandat de Ronald Reagan, la moyenne se situant à 40 %. Les autres niveaux planchers étaient ceux de 33 % en 1994 et de 31 % en 2006. A chacune de ces années, les résultats des élections. En 1994 et en 2006, le Congrès qui était contrôle par le parti du président a changé de côté.

Liste des sénateurs dont le terme expire en janvier 2011

Démocrates Républicains
Bayh, Evan (D-IN)
Bennet, Michael F.
(D-CO)
Boxer, Barbara
(D-CA)
Burris, Roland W.
(D-IL)
Dodd, Christopher J.
(D-CT)
Dorgan, Byron L.
(D-ND)
Feingold, Russell D.
(D-WI)
Inouye, Daniel K.
(D-HI)
Leahy, Patrick J.
(D-VT)
Lincoln, Blanche L.
(D-AR)
Mikulski, Barbara A.
(D-MD)
Murray, Patty
(D-WA)
Reid, Harry
(D-NV)
Schumer, Charles E.
(D-NY)
Specter, Arlen
(D-PA)
Wyden, Ron
(D-OR)
Bennett, Robert F. (R-UT)
Bond, Christopher S.
(R-MO)
Brownback, Sam
(R-KS)
Bunning, Jim
(R-KY)
Burr, Richard
(R-NC)
Coburn, Tom
(R-OK)
Crapo, Mike
(R-ID)
DeMint, Jim
(R-SC)
Grassley, Chuck
(R-IA)
Gregg, Judd
(R-NH)
Isakson, Johnny
(R-GA)
LeMieux, George S.
(R-FL)
McCain, John
(R-AZ)
Murkowski, Lisa
(R-AK)
Shelby, Richard C.
(R-AL)
Thune, John
(R-SD)
Vitter, David
(R-LA)
Voinovich, George V.
(R-OH)

La probabilité qu’un tel événement arrive à nouveau est assez élevée. Au Sénat, rappelons que les démocrates possèdent 57 sièges, les républicains 41 et les indépendants 2. Sur les 34 sièges qui vont être soumis au vote de novembre prochain, 16 sont démocrates et 18 sont  républicains.

La Chambre des Représentants est renouvelée tous les deux ans, ce qui est très court. Tous les membres de la Chambre vont donc aller devant les urnes. Les démocrates y ont une majorité un peu plus large qu’au Sénat : 257 sièges contre 178 pour les républicains (en pourcentage cela donne 59 % / 41 %).

Ce seront donc les élections de tous les dangers pour Barack Obama qui malgré de réels succès politiques – la réforme de la santé, la réforme financière – semble être dans une situation assez fragile.

Quid pour les sénateurs ?

L’analyse de Gallup s’appuie sur une aproche dite generic ballot dont le principe est de demandé à chaque « Registered Voter » s’il voterait pour un candidat démocrate ou républicain plutôt que de leur demander pour qui ils allaient voter nommitavement. Une approche que l’on pourrrait qualifier de Top-down alors que d’autres analystes politiques comme par exemple Charles Cook qui lui analyse en détail la situation district par district que l’on pourrait qualifier de bottom-up.

Quelle serait la meilleure approche ? Selon Charles Cook, la première approche est la meilleure dans une situation très difficile où des gros changements sont à prévoir, la seconde serait plutôt la meilleure lorsqu’il s’agit d’une élection « normale ».

Et la prchaine élection midterm serait à classer dans la première catégorie et devrait être très difficile pour les démocrates. Ci-dessous la situation des 34 sénateurs qui se présentent enn novembre prochain.

Charles Cook classe chaque élection selon quatre catégories :

– Solid: These races are not considered competitive and are not likely to become closely contested.
Likely: These seats are not considered competitive at this point but have the potential to become engaged.
Lean: These are considered competitive races but one party has an advantage.
Toss Up: These are the most competitive races; either party has a good chance of winning.

Pour en savoir plus

Gallup Event: Forecasting Midterm Elections, Part 1

Gallup and the National Journal explain how national metrics can help forecast outcomes of congressional midterm elections. In this segment, Gallup editors Frank Newport, Ph.D., Lydia Saad, and Jeffrey Jones, Ph.D., explain this year’s unprecedented Gallup Daily tracking of the congressional generic ballot and the benefits this national approach offers to forecasting House seats won and lost.

Gallup Event: Forecasting Midterm Elections, Part 2

Gallup and the National Journal explain how national metrics can help forecast outcomes of congressional midterm elections. In this segment, Christopher Wlezien, Ph.D., professor of political science, Temple University, shares his academic research on forecasting congressional elections.

Gallup Event: Forecasting Midterm Elections, Part 3

Gallup and the National Journal explain how national metrics can help forecast outcomes of congressional midterm elections. In this segment, Charlie Cook, editor and publisher of The Cook Political Report and National Journal political analyst, shares district-by-district approaches to forecasting congressional elections.

Gallup Event: Forecasting Midterm Elections, Part 4

Gallup and the National Journal explain how national metrics can help forecast outcomes of congressional midterm elections. In this segment, Ron Brownstein, Atlantic Media Company political director, discusses how election observers should use election forecasting data.


Publicités

30 mai 2010 - Posted by | Général | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :