maison blanche

La nouvelle donne

Carly et Meg : de la high-tech à la politique


[Whitman, Fiorina lose: What’s Silicon Valley got to do with it?]

Carly Fiorina et Meg Whitman, sont deux femmes, républicaines, l’une pour le poste de sénateur face à Barbara Boxer, l’autre de gouverneur contre Jerry Brown, elles sont dans la cinquantaine (la première est née en 54 à 56 ans, la seconde, en 56 et a donc 54 ans), et surtout elles ont été CEO de sociétés de high tech de la Silicon Valley, nommées à peu près en même temps : HP en juillet 1999 pour Carly Fiotrina et eBay en 1998 pour Meg  Whitman.

Et autre point commun qui, a mon avis, les disqualifie toutes les deux, elles n’ont que très rarement voté et l’ont admis publiquement :

« Shame on me » a déclaré Carly Fiorina au Los Angeles Time

« I think the reason is, for many years, I wasn’s as engaged in the political process and should have been » a confessé la seconde au Sacramento Bee

Enfin, dernier point commun, elles n’ont que peu de chance d’être élues.

A  la tête d’HP (50 ans de Silicon Valley – HP : un des pionniers de la SV et numéro un de l’informatique), Carly Fiorina est devenue la première femme à diriger une entreprise dans le Fortune20 et a adopté une politique de communication très active. Elle eu à gérer la séparation de la filiale Agilent spécialisée dans l’instrument, l’activité historique d’HP et surtout a réalisé le rachat du champion des PC Compaq devenant ainsi le numéro du  secteur. Elle a en revance raté le rachat de l’activité conseil de PriceWaterHouseCoopers qui est revenue dans le giron d’IBM. Elle a également proposé le rachat de la société de conseil EDS, mais n’a pas mener le projet à son terme faute du soutien des actionnaires. Ironie de l’histoire, HP a racheté EDS en 2007 sous l’impulsion de son successeur Mark Hurd. Son départ d’HP a été plutôt mouvementé et  a notamment du affronter une fronde de Walter Hewlett, membre du conseil d’administration et surtout fils de l’un des deux fondateurs.

Le parcours de Meg Whitan dans la high tech est assez différent. Lorsqu’elle entrée chez eBay en 1998 (Pour eBay, il y a une vie après les moteurs de recherche sur Internet), l’entreprise ne comptait que 30 personnes et était une petite start up typique de la Silicon Valley. Lorsqu’elle quitte l’entreprise en novembre 2007, eBay est devenue l’une des stars de la Silicon Valley employant environ 15 000 salariés pour un chiffre d’affaires de 8 milliards de dollars. Cela lui a aussi  largement profité. Elle est présentée comme la quatrième fortune de l’état de Californie avec un patrimoine de 1,3 milliard de dollars. Cela lui a d’ailleurs permis d’investir massivement dans sa campagne, plus de 160 millions de dollars.

A la tête d’eBay, elle n’a pas que des réussites à son actif, le rachat de Skype pour 4,1 milliards de dollars en 2005 fut  l’un d’eux. L’entreprise dont on ne comprenait pas bien la synergie avec eBay a été revendue en septembre 2009 pour 2,75 milliards de dollars.

Publicités

31 octobre 2010 - Posted by | Général | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :