maison blanche

La nouvelle donne

Election 2012 : ye débat républicain « The Commander in Chief debat »


Lieu : Spartanburg, South Carolina

Date : 12 Novembre 2011

Sponsors : CBS, National Journal

Participants: The gang of 8 :  Michele Bachmann, Herman Cain, Newt Gingrich, Jon Huntsman, Ron Paul, Rick Perry, Mitt Romney and Rick Santorum

Pour changer des débats précédents, le sujet de ce ye débat concernait exclusivement la politique étrangère et la sécurité intérieure. Sur la politique étrangère, les opinions des candidats républicains sont assez diverses – des Va-t-en guerre aux Isolationnistes en passant par les Nation builders – et significativement différentes sur nombre de sujets. C’était là un débat bien plus intéressant que les précédents. Des raisons toutes faites et proposés de manière extrêmement mécaniques.

http://cnettv.cnet.com/av/video/cbsnews/atlantis2/cbsnews_player_embed.swf

Quelques réponses proposées par les protagonistes.

Mitt Tomney : Foreign Policy is the greatest failing for Barack Obama (mais c’est aussi le sujet pour lequel une majorité d’Américains apportent leur soutien selon un tout récent sondage de l’institut Gallup). Si toutes les actions menées pour empêcher l’Iran d’avoir l’arme nucléaire (sanctions politique et économiques, pressions de toutes sortes…)… It is time

Newt Gingrich : L’administration Obama a tout faux…

Ron Paul : A une position très différente des traditionnels va-t-en-guerre républicains.  RP est plutôt contre l’intervention des Etats-Unis sur la scène internationale. Sur la politique étrangère et la guerre, Ron Paul soutient la constitution selon laquelle c’est le Sénat qui déclare les guerres, pas le président même cela ne se pratique plus depuis longtemps. Son argument : on nous  rejoue les armes de destruction massive qui ont aboutit à laquelle et à des dépenses de 4 000 milliards de dollars (les soldats  et les civils tués ? bof, ils ne sont pas mentionnés)

Rick Perry : this country can shut down the iranian economy. In Afghanistan, on doit finir la mission mais il était irresponsable de donner des échéances.

Rick Santorum : Talibans are not a threat to the afghan people and the Americans. I have been working on Iran since 2004 … Les sanctions et l’aide financière aux rebelles ne suffisent pas

Michele Bachman : les 30 000 militaires supplémentaires que Barack Obama a décidé d’envoyer en Afghanistan ont-ils fait la différence ? Oui, Barack Obama aurait envoyer les 40 000 hommes demandés.

Jon Huntsman : About Afghanistan, It is time to get home. Nous avons eu des elections libres en 2004, anéanti les Talibans, aussi Al-Qaida et tué Oussama Ben Laden. Le futur des Etats-Unis n’est ni l’Iran, ni l’Afghanistan, et les questions importantes de ce 21e siècle sont les enjeux économiques et l’éducation.

Publicités

13 novembre 2011 - Posted by | Général | , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :