maison blanche

La nouvelle donne

Petit rappel sur le mode de scrutin


On ne le répétera jamais assez, les élections présidentielles américaines s’appuient sur un mode de scrutin indirect par Etats. Les Etats se voient allouer un nombre de grands électeurs (en fonction de leur population selon le recensement effectué tous les dix ans). Par exemple, la Californie regroupe plus de 10 % des  grands électeurs.

Les électeurs de chaque état votent pour les grands électeurs de leur état. Selon la règle du « winner takes all », le candidat qui remporte la majorité des voix  populaires remporte la totalité des voix des grands électeurs. Ce qui aboutit parfois à de très grandes distorsions (un peu comme à l’Assemblée nationale française) entre le nombre de voix populaires et le nombre de grands électeurs avec comme différence majeure, l’élection d’une seule personne. Parmi ces grandes distorsions, on peut mentionner Richard Nixon qui, en 1972 écrase McGovern avec 96,8 % des grands électeurs et « seulement » 60 % des votes populaires. Lors de ses deux élections, Ronald Reagan a largement bénéficié de ce système. Côté démocrates, la plus grande « anomalie » revient à Lyndon Johnson (élu après avoir succédé à John Kennedy assassiné) qui obtient  61 % des votes populaires, mais plus 90 % des grands électeurs.

Certains états sont assez largement bleu ou rouge, il n’est pas trop important pour les candidats de dépenser beaucoup d’énergie dans ces états. En revanche, d’autres sont changeant, ce sont les « swing states ». L’Ohio est un parfait exemple de ces swing states (L’indispensable Ohio). La tâche des candidats se compliquent depuis quelques électeurs dans la mesure où le vote avant le jour de l’élection se développe de plus en plus (Silence, on vote ! Le phénomène des Early voters). Il faut donc alors intégrer cette nouvelle variable dans la stratégie de campagne.

 

Publicités

12 octobre 2012 - Posted by | Elections 2012 | ,

Un commentaire »

  1. […] le nombre de voix de grands est en général plus important que le nombre de vote populaires (Petit rappel sur le mode de scrutin). Mais il aboutit à un paradoxe selon lequel le président élu grâce à une majorité de voix de […]

    Ping par Petit retour le mode de scrutin (2/2) « maison blanche | 29 octobre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :