maison blanche

La nouvelle donne

FEMA, Sandy et l’effet boomerang


Répondant à une question lors des primaires républicaines il y a quelques mois, Mitt Romney énonçait un principe simple : « A chaque fois que l’on peut transférer des responsabilités au niveau des Etats, c’est bien ; Quand on peut privatiser, c’est mieux ». En peu de mots, c’est toute la défiance, voire l’aversion vis-à-vis du gouvernement qu’exprimait le candidat républicain. Après le passage de l’ouragan Sandy – dont le doux nom cache en fait une catastrophe naturelle meurtrière -, la déclaration revient un peu comme un boomerang à la figure de Mitt Romney. Car la question lui était posée à propos de la Federal Emergency Management Agency à cours de financement. Aujourd’hui, c’est cette agence qui est à la manœuvre et sur laquelle comptent des milliers d’Américains. Dans son émission éponyme, Rachel Maddow ne manque une si belle occasion de mettre Mitt Romney face à ses contradictions, ses changements de pied et ses outrances.

Dans ce contexte, la déclaration du gouverneur du New Jersey Chris Christie félicitant le travail de Barack Obama les deux  jours pour organiser les secours détonne singulièrement. Authentique, sans doute, cette déclaration apporte une sévère contradiction avec ce que Chris Christie avait dit 11 jours plus tôt (Aller à 7’15 » dans la vidéo) de Barack Obama expliquant qu’il était incapable d’être un leader. La politique a parfois des raccourcis saisissants.

L’année dernière aux primaires républicaines

Rachel Maddow

Chris Christie’s new best friend: President Obama

A quelque chose, malheur est bon dit-on couramment et l’on aurait pu espérer que cette catastrophe soit de nature à mobiliser les esprits autour du changement climatique, une question qui n’a pas été abordé une seule fois lors des trois débats entre les deux candidats. Sur cette question, la position de Mitt Romney intervenant au Consol Energy Center à Pittsburgh l’année dernière n’est pas sans rappeler celle de Claude Allègre : nous n’avons aucune preuve sur les causes de ce phénomène et rien ne prouve que les activités humaines en soient responsables. Donc changer de politique en prenant en compte le changement climatique n’est pas une bonne idée.

Romney: ‘We Don’t Know What’s Causing Climate Change’

Publicités

31 octobre 2012 - Posted by | Elections 2012 | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :