maison blanche

La nouvelle donne

Dessein, mensonge ou incompétence ?


« J’ai  l’impression que les médias veulent que la course est l’air beaucoup plus serrée pour que les gens s’y intéressent  mais lorsque l’on regarde les sondages de ces dernières semaines, ils montrent Obama assez largement en tête. Ce peut changer car il y a encore 3 débats présidentiels. Historiquement, les débats ont rarement changé le cours des choses ».

C’est ce que disait le 22 septembre dernier Robert Malley,directeur du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient à l’International Crisis Group à l’émission La Rumeur du Monde de France Culture.

Donc les médias auraient l’objectif de relater des prévisions beaucoup incertaines juste pour maintenir le suspense et donc les lecteurs, auditeurs ou télespectateurs en haleine. Prenons l’exemple de l’Ohio qui est au centre de l’attention de tous les médias. Depuis six mois, Barack Obama a entre 2 et 7 % d’avance dans les différents sondages, sauf à de très brefs moments (26 juin, 7 septembre ou encore 10 octobre où elle était seulement de 0,7 ou  0,8%. A aucun moment, Mitt Romney n’a été devant.

Et pourtant, cela n’empêche pas de lire ou d’entendre que la course est très serrée dans le Buckeye State. Au 4 novembre, son avance est de 2 ,8 %. Répéter une inexactitude ne fait pas une vérité.

Mais dans sa dernière chronique du New York Times intitulée Reporting That Makes You Stupid, Paul Krugman a une interprétation un peu différente qui n’a pas à voir avec un quelconque calcul ou intention particulière mais plutôt une sorte d’altération liée à l’activité. Résultat, les lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs sont mal informés, voire désinformés.

Son opinion est sans appel : Quite simply, many of the “analysis” articles being published in these final days leave readers worse informed than they were before reading”. Et sur ce point, les medias français ne sont certainement pas meilleurs que les medias américains.

Il va même plus loin : Worse yet, some reporting tells readers things the reporters have to know aren’t true. How many stories have you seen declaring that “both sides think they’re winning”? No, they don’t: the Romney campaign is visibly flailing, trying desperately to find new fronts on which to attack Obama”.

Publicités

4 novembre 2012 - Posted by | Elections 2012 | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :