maison blanche

La nouvelle donne

What happens if ? : 269 vs 269


Ce n’est techniquement pas impossible puisque 538 est un nombre pair. Rappelons que le nombre de grands électeurs (les 438 membres de la Chambre des Représentants et les 100 sénateurs) est réévalué à chaque recensement qui est effectué tous les dix ans et qui affecte un quota de voix aux Etats en fonction de leur population. C’est ainsi que l’Ohio a vu son nombre de grands électeurs passer de 20 à 18 depuis le recensement de l’année 2010. Ce qui ne l’empêche pas d’être toujours au cœur de l’élection en  sa qualité de swing state.

Evidemment, la probabilité est assez faible – même très faible –  mais ne me demandez pas de la calculer. Il faudrait calculer toutes les possibilités de totaliser les 269 voix et les croiser avec leur vraisemblance. Par exemple, les 55 voix de la Californie sont quasiment acquises au candidat démocrate. D’ailleurs, Nate Silver l’a déjà calculé : 152 combinaisons réalisées sur 25 001 possibles, soit 0,6 %, ce qui est très faible, mais pas nul (Cette occurrence est arrivée en 1800 mais avec un système différent de celui que nous connaissons  aujourd’hui).

Cet événement est prévu dans la Constitution dans le 12e amendement voté en 1804 suite à l’imbroglio de l’élection de 1800 qui vit l’élection de Thomas Jefferson. L’amendement prévoit que la Chambre des Représentants nouvellement élue procède à l’élection du président, chaque état ayant une voix alors que le Sénat élit le Vice-Président (Rappelons que le Vice-Président est le président du Sénat).

Cela nous ramène à l’élection de 2000 où pour la quatrième fois dans l’histoire des Etats-Unis un président avec la majorité des grands électeurs mais sans la majorité des votes populaires. Il est vrai que Ralph Nader était venu jouer les troubles fêtes. George W. Bush gagna la Floride avec 537 voix d’écarts. Le Camp démocrate posa un recours pour recompter les bulletins en Floride devant la Cour Suprême de l’état et celle des Etats-Unis. Cette dernière considéra que le recompte ordonné par la Cour suprême de Floride était anticonstitutionnel par 7 voix contre 2 et, par 5 voix contre 4, qu’il était impossible d’effectuer un recompte constitutionnel dans les délais impartis par la Constitution des États-Unis.

Publicités

6 novembre 2012 - Posted by | Elections 2012 | , ,

2 commentaires »

  1. I will right away take hold of your rss as I can not in finding your email subscription link or newsletter service. Do you have any? Please let me recognise so that I may subscribe. Thanks.

    Commentaire par Amedar Consulting | 8 novembre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :