maison blanche

La nouvelle donne

Les raisons de la victoire de Barack Obama pour Gallup


La situation de l’environnement général ou tout au moins la perception qu’en ont les Américains s’est clairement améliorée la dernière année précédant les élections du 6 novembre. Selon l’institut Gallup c’est ce qui explique la réélection de Barack Obama mardi.

On répétait à l’envi qu’un président n’avait jamais été élu avec un taux de satisfaction inférieur à 50 % et un taux de chômage supérieur à 8 % Et bien justement, le premier a franchi dans le bon sens le seuil symbolique des 50 % en atteignant 52 % et le taux de chômage est descendu à 7,8 % en septembre pour légèrement remonter en octobre à 7,9%.

Par rapport à celui des autres présidents, le score de Barack Obama est un peu entre deux. Plus élevé que ceux de Bush père, Carter et Ford qui n’ont pas été réélus, mais moins élevé que ceux de Nixon, Reagan et Clinton, réélus dans de meilleures conditions qu’ils n’avaient été élus. Le seul contre-exemple est celui d’Harry Truman qui, malgré un taux de satisfaction faible de 40 %, a été réélu en 1948.

Mais au-delà de ces deux chiffres un peu arides, les Américains ont le sentiment que la situation s’est arrangée depuis un an et ce sur plusieurs fronts : l’emploi, ce que l’institut Gallup appelle l’US satisfaction, c’est-à-dire la satisfaction de l’environnement général, et l’économie. Parallèlement, les Américains sont plus nombreux à adhérer aux idées du parti démocrate.

Si tous ces indices se sont très significativement améliorés en un an, ce n’est pas pour autant que la situation est jugée satisfaisante. Les Américains restent d’une humeur plutôt négative. Un tiers seulement  d’entre eux se déclarent satisfaits, un niveau significativement inférieur au plus faible niveau (38%) d’après l’élection d’un président en exercice. Il était plus faible après la défaite de George H.W. Bush (22%) en 1992 et de Jimmy Carter (19%) qui n’ont pas été réélus. Ceci expliquant cela.

Ce sondage de l’institut Gallup montre une fois de plus la forte polarisation qui existe actuellement dans la société américaine : 92 % des démocrates approuve le travail d’Obama contre seulement 6 % des républicains. Cette différence de 86 points est la plus importante jamais constatée par l’institut de sondage. Une polarisation qui existe aussi au niveau du Congrès et qui laisse augurer d’un deuxième difficile mandat pour Barack Obama.

Publicités

8 novembre 2012 - Posted by | Elections 2012 | , , ,

Un commentaire »

  1. […] ce ne sont pas les mêmes raisons que celles avancées par L’institut Gallup. Newt Gingrich sur CBS This Morning reconnaît qu’il a eu tort mais il est difficile pour […]

    Ping par Les raisons de la victoire de Barack Obama pour Fox News et autres ring wing fellows « maison blanche | 8 novembre 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :