maison blanche

La nouvelle donne

Les Etats-Unis en route vers l’indépendance énergétique


Les Etats-Unis ont découvert le pétrole, ce qui leur a permis de développer une nouvelle industrie et une nouvelle société organisées autour de l’automobile. Et puis, les réserves conventionnelles se sont épuisées obligeant les Etats-Unis à importer une partir importante de leur pétrole, en particulier du Moyen-Orient, et à sceller une alliance indéfectible mais contre nature avec l’Arabie saoudite.

Depuis la deuxième guerre mondiale, le pétrole marque de son empreinte l’évolution du monde et est sans doute un des facteurs déterminant de la géopolitique.

Alors que les pays européens sous la pression des écologistes retardent l’exploitation des gaz et pétroles de schiste, les Etats-Unis se sont lancés dans la production de l’or noir 2.0 sans trop se préoccuper des effets sur l’environnement et le changement climatique. En 2010, aux Etats-Unis, le gaz et le pétrole non conventionnels représentaient plus de 50 % de la production de gaz et de pétrole. Les Etats-Unis clairement les grands gagnants de la révolution énergétique qui vient de commencer.

Selon le rapport 2012 que vient de publier l’Agence internationale de l’énergie, les Etats-Unis pourraient devenir le premier producteur plus gros producteur de pétrole mondial (dépassant l’Arabie Saoudite jusqu’au milieu des années 2020) tout en commençant à ressentir l’impact des nouvelles mesures d’économie de carburant dans le secteur des transports. Il en résulte une chute régulière des importations pétrolières des États‐Unis, à tel point que l’Amérique du Nord devient exportatrice nette autour de 2030.

Au-delà des conséquences économiques, ce serait un véritable bouleversement mondial dans la mesure où les Etats-Unis pourraient être amenés à délaisser quelque peu le Moyen-Orient laissant ainsi le champ libre à la  Chine qui devra, elle, assurer ses approvisionnements.

D’ici à 2035, les énergies renouvelables représenteront près d’un tiers de la production totale d’électricité. De toutes les technologies renouvelables, c’est l’énergie solaire qui connaît la croissance la plus forte. En 2015, les énergies renouvelables seront la deuxième source de production d’électricité mondiale, représentant en gros la moitié de la part du charbon, et, en 2035, elles ne seront pas loin de détrôner ce dernier comme première source mondiale d’électricité.

Le rapport de l’IAE rappelle aussi que la plus grande source d’énergie est sans doute les économies d’énergies qui devraient  représenter en 2030 quelque 20 % de la consommation annuelle mondiale d’aujourd’hui.

Publicités

13 novembre 2012 - Posted by | Général | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :