maison blanche

La nouvelle donne

La NRA fourbit ses armes et prépare sa contre-offensive


Avec ses quatre millions de membres et ses 250+ M$ de budget, la National Rifle Association est un des plus puissants lobbies – et un des plus détestables – dont le seul et unique but est de défendre la liberté dont un des éléments indissociables est de pouvoir posséder une, cinq, mille armes. La raison : un droit constitutionnel  qui s’appuie sur une interprétation littérale (aussi absurde que celle de la Bible qui raconte que la Terre a été créée en 6 jours il y a 6000 ans) du deuxième amendement de la Constitution selon lequel :

« Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. »

Le IIe amendement a cependant été écrit de deux façons différentes (Source : Wikipedia) :

Le texte voté par la Chambre des Représentants et le Sénat est :

« A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »

L’original et les copies distribués aux états, et ratifiés par ces derniers, a une capitalisation et ponctuation différente (forme conservée dans la traduction) :

« A well regulated militia being necessary to the security of a free State, the right of the People to keep and bear arms shall not be infringed. »

Pour les Pro Guns, détenir une arme est donc la capacité de se défendre puisque que le gouvernement  est incapable de le faire et pour ceux qui penseraient qu’ils le pourraient, ils leur dénient fondamentalement ce droit.

Mais rien n’y fait et il sera extrêmement difficile d’engager un quelconque changement législatif car les politiques, républicains ou démocrates craignent de s’engager sur ce terrain très glissant. La liste des 16 meurtres de masse en 2012 énumérée par le magazine The Nation ne pèsera pas lourd : Sixteen US Mass Shootings Happened in 2012, Leaving at Least 88 Dead. En fait, indiquait un journaliste américain sur la chaîne iTélé samedi soir, la loi va plutôt dans le sens de la libéralisation des armes. La dernière évolution dans ce sens a été l’expiration en 2004 de la loi sur l’interdiction du  port des armes d’assaut.

Bob Schieffer, le journaliste, correspondant à Washington de la chaîne CBS et animateur de l’émission politique hebdomadaire Face The Nation, qui suit la législation de la vente des armes depuis l’assassinat de John Kennedy en 1963 (il fut l’un des modérateurs de l’une des trois débats entre Barack Obama et Mitt Romney) est très sceptique sur la possibilité de changer la législation. Pourquoi ? Tout simplement parce que la « National Rifle Association is more feared than any of those associations ». Et de continuer sur le même mode :

16SandyHook1

« This is going to be a very, very difficult thing to do, » he said. « Congress is literally afraid to take on the National Rifle Association because they know that if they make any kind of statement [that] even suggests some sort of limits on gun control, the NRA is going to pour, literally, hundreds of thousands of dollars in a campaign to defeat them. »

Schieffer said “Republicans and Democrats are so reluctant to talk about the issue that he’s had trouble booking them on his Sunday morning news show”.

Dans un article intitulé Why Does the N.R.A. Oppose the Global Arms Trade Treaty? , L’International Herald Tribune explique les raisons qui poussent la NRA à viser tous ceux qui bougent en faveur de l’interdiction de ports d’armes à feu.

More Guns, Less Crime in Virginia, le dernier post du blog en Une du site de la NRA qui date du 27 novembre dernier ne laisse aucun doute :

Virginia Commonwealth University Professor Thomas Baker has crunched the numbers in the state of Virginia, and has determined that gun sales in the state have climbed 73% since 2006, while the number of violent crimes involving guns has declined by more than 27% (voir la totalité du texte ci-dessous).

Le message de l’Association favorable au droit indéfectible à  porter des armes qui permettent de se défendre en tuant est simple et sans ambiguïté :

41 RTC States – Violent Crime at 37-Year Low

Self-defense is a fundamental right. The U.S. constitution, the constitutions of 44 states, common law, and the laws of all states recognize the right to use arms in self-defense. RTC laws respect the right to self-defense by allowing individuals to carry firearms for protection.

Pour  lire la suite de l’argumentaire de la NRA.

Bref, le chemin vers la limitation des armes à feu sera long.

——-

Ci-dessous la totalité du texte du Professeur Thomas Baker :

For years, we’ve heard the shrill voices of those who hate your guns. « More guns on the street means more crime! » « More guns equals more murder! » and so on. And yet, clearly that’s not the case. So now the gun ban crowd is changing its tune.

Andrew Goddard, a gun control advocate in Virginia, told WTOP radio, « It’s quite possible that you can sell a whole lot more guns and crime is still going down. But is the crime going down because more people are buying guns, or is the crime going down because the crime is going down? »

I don’t know anyone who thinks a decline in violent crime can be attributed to a single factor. That’s not the point. The point is that, despite Goddard’s new assertion, the anti-gunners have been telling us that what’s happening in Virginia is impossible. The point is people like Andrew Goddard think that Virginians would be safer with Chicago-style gun control laws, even though that flies in the face of logic and reality.

The point is, gun owners and the NRA have been right all along. It’s the criminals, not the law-abiding gun owners, who are the issue. More guns, less crime isn’t just « quite possible, » it’s a fact.

Publicités

16 décembre 2012 - Posted by | Général | , ,

Un commentaire »

  1. […] the Second Amendment Réglementation de la vente des armes : un long chemin plein d’embuches La NRA fourbit ses armes et prépare sa contre-offensive La NRA, tigre de papier, sort […]

    Ping par Armes à feu : plus ça change, moins ça change ! « maison blanche | 10 novembre 2013 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :