maison blanche

La nouvelle donne

La liberté d’abord !


« Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d’établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d’assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique. »

Telle est la phrase qui ouvre la Constitution Américaine et qui donne les valeurs les plus importantes retenues par les Pères Fondateurs dans la rédaction de ce qui constitution un véritable contrat social : la justice, la paix sur le territoire national, le bien-être et la liberté. On ne peut ne pas faire le rapprochement avec la devise de la République Française « Liberté, Egalité, Fraternité ». Et l’ordre des termes utilisés dans le préambule de la Constitution américaine et la devise française pourrait laisser une hiérarchisation de ces valeurs. La réalité est différente car les Américains sont surtout et avant tout attachés à la liberté et ce n’est donc pas une surprise que les Américains considèrent que leur pays se compare avantageusement par rapport aux autres nations industrielles sur ce plan de la liberté dans la proportion de 3 sur 4. C’est ce qu’indique un sondage de l’institut Gallup Americans Consider Individual Freedoms Nation’s Top Virtue.  Vient ensuite The quality of Life que l’on rapprocher du bien-être général et en troisième The opportunity for people to get ahead, une notion assez floue qui pourrait combiner l’égalité des chances, l’ascenseur social et la possibilité de réaliser ses projets.

Assez loin derrière viennent  le système de gouvernement et le système de santé. Sur le premier point, les taux de popularité du Congrès notamment et la défiance exprimée régulièrement par rapport à leur gouvernement fédéral montrent clairement que les Américains ne sont pas particulièrement satisfaits de leurs systèmes.

Sur le second, la bataille de la réforme de la santé qui n’est d’ailleurs pas terminée car elle sera mise en œuvre à partir de 2014 est assez paradoxale : d’un côté les Américains ne semblent pas très satisfaits de leur système et de l’autre ils sont assez nombreux à être défavorables à cette réforme. En fait, cette position s’appuie sur l’idée que la santé reste l’expression de la liberté individuelle.

Sur ces valeurs, le sondage de l’institut gallup montre qu’il n’y a pas de différence fondamentale en fonction de l’âge ni du positionnement politique.

13 gallup113 gallup213 gallup3

 

Publicités

13 janvier 2013 - Posted by | Général | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :