maison blanche

La nouvelle donne

Brooklyn Rogers Avenue égrène ses églises


« Je crois sincèrement que si un adorateur du feu, ou un brahmane hindou, venait aux Etats-Unis, et était capable de prêcher en anglais, il s’écoulerait fort peu de temps avant qu’il eût réuni un nombre respectable de fidèles » observa avec sagacité Mrs. Troloppe[1]. Mille sectes surgirent, chacune assurée de détenir la Vérité. Regardons-les fourmiller, les unes aux bords de l’idéal, les autres un peu trop proches des réalités.

Cette citation s’applique assez bien à la Rodgers Avenue de Brooklyn à New York où des sortes d’échoppes-églises sont plantées tout le long de l’avenue avec des titres plus ésotériques les unes que les autres.

[1] Frances Trollope (10 mars 17806 octobre 1863) est une romancière et femme de lettres anglaise.

Eglises1

Eglises2

Eglises3

Eglises4

Eglises5

Eglises6

Eglises7

Eglises8

Eglises9

Eglises91

Eglises92

Eglises93

Advertisements

12 décembre 2015 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :