maison blanche

La nouvelle donne

Mr Trump : release your tax return !


Donald Trump n’est pas Al Capone. Mais comme ce dernier, ne va-t-il pas faire les frais de sa non transparence sur le plan fiscal ?

Le 5 juin 1931, Al Capone est inculpé pour fraude fiscale, l’acte d’accusation comporte 3 680 pages dactylographiées et il doit répondre de 21 chefs d’accusations de fraude fiscale et d’infraction aux lois sur la Prohibition. Le 24 octobre 1931 le juge Wilkerson condamne Al Capone à 17 années de prison dont 11 ans fermes.

Lors du premier débat des candidats à la présidence des Etats-Unis, Hillary Clinton s’est interrogé sur le fait que son opposant de publier ses déclarations de revenus comme l’on fait tous les présidents depuis la deuxième guerre mondiale :

CLINTON:  So you’ve got to ask yourself, why won’t he release his tax returns? And I think there may be a couple of reasons. First, maybe he’s not as rich as he says he is. Second, maybe he’s not as charitable as he claims to be.

Third, we don’t know all of his business dealings, but we have been told through investigative reporting that he owes about $650 million to Wall Street and foreign banks. Or maybe he doesn’t want the American people, all of you watching tonight, to know that he’s paid nothing in federal taxes, because the only years that anybody’s ever seen were a couple of years when he had to turn them over to state authorities when he was trying to get a casino license, and they showed he didn’t pay any federal income tax.

TRUMP : That makes me smart.

Dans la première hypothèse, Hillary tape juste car elle touche à l’égo incommensurable de Donald Trump qui frappé dans son orgueil va s’emberlificoter dans une longue explication que seuls des experts en droit fiscal ont pu comprendre.

Quelques jours plus tard, le New York Times publie un long article qui explique que Donald Trump a profité de pertes colossales en 1995 pour pouvoir s’exempter de payer des impôts pendant les 18 années qui ont suivi. « Genius » ont repris en boucle pour qualifier la manœuvre les soutiens de Donald Trump dont le gouverneur du New Jersey, opposant d’un temps et aujourd’hui un de ses plus fidèles soutiens.

Allant même plus loin dans la démonstration en indiquant que le « tax code » (régime fiscal) américain est incohérent et injuste et que donc, qui mieux que Trump pourrait le réformer. Un peu comme le voleur est le mieux placé pour déjouer la malhonnêteté. Il faut oser.

Interrogeant Chris Christie, Chris Wallace sur Fox qui n’est pas connu pour être le plus journaliste le plus progressiste s’en est presque étranglé.

Chris Wallace interview Chris Christie

Dans le débat entre les candidats à la vice-président, Tim Kaine n’a pas lâché son opposant en lui demandant à maintes reprises de publier ses déclarations de revenus comme tous les présidents avant lui. Mike Pence a eu beaucoup de mal de se défaire de ces attaques répétées ne sachant quoi trop répondre sachant que lui-même à publier les siennes.

VP debate

Tous les attaques contre Trump semblent ne pas avoir de prises dans l’opinion, en tous de manière durable. On se souvient de sa déclaration dans laquelle il affirmait qu’il pouvait tuer quelqu’un sur la 5ème avenue et ne pas perdre une seule voix. La non divulgation de sa déclaration de revenus pourrait bien être son erreur fatale.

Trump kill someone in the 5th avenue

Publicités

7 octobre 2016 - Posted by | Elections 2016

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :