maison blanche

La nouvelle donne

Donald Trump ou le deuxième appel de Gettysburg


what-is-the-gettysburg-address-about_1La meilleure preuve que le système est biaisé, je ne serai pas élu. Le raisonnement est imparable. C’est en ces termes que Donald Trump, qui a perdu de son mordant, s’est adressé à ses fans dans le complexe Eisenhower dans ville chargée d’histoire de Gettysburg en Pennsylvanie. Le candidat républicain a fait référence à Abraham Lincoln et sa fameuse adresse prononcé en novembre 1863 après la bataille éponyme qui en trois jours seulement avait fait plus de 50 000 morts. Un des discours les plus courts jamais prononcés sans aucun doute les plus fameux.

Mais n’est pas Abraham Lincoln qui veut et l’appartenance de Donald Trump au même parti que le plus illustre président des Etats-Unis doit faire retourner ce dernier dans sa tombe. Car si Lincoln s’était donné pour mission et objectif de maintenir le pays réuni alors qu’il était gravement menacé de scission, Donald Trump ne semble avoir pour objectif que diviser, opposer, monter les uns contre les autres…

C’est un Donald Trump un peu abattu qui s’adressait à un public acquis à sa cause et prêt à en découdre avec les nombreux ennemis des Etats-Unis que ne manque pas d’égrener le candidat dans ses discours.  Après une phase d’une euphorie débridée où rien ni personne pas même Hillary Clinton pourrait l’arrêté, Donald Trump est entré dans une nouvelle étape où son principal argument est de déclarer qu’il ne peut gagner puisque les élections son truquées.

Et comme à son habitude, Donald Trump n’a qu’un rapport lointain avec les faits et la réalité et n’est pas avare de contre-vérités. Les raisons de cette corruption généralisée sont multiples.

D’abord, la fraude électorale où des millions d’électeurs sont enregistrés alors qu’ils ne devraient pas l’être. Des millions de morts peuvent voter ! Peut-être le parti démocrate a fait appel à Jean Tiberi comme consultant.

Deuxième série d’arguments, Hillary Clinton – qui va le faire trébucher au seuil de la Maison Blanche – n’aurait jamais dû pouvoir se présenter en raison de tous les délits, crimes et autres méfaits qu’elle a commis.

Tercio, les médias – en fait les main stream medias – (Aucun des 100 premiers quotidiens américains, même ceux qui sont clairement républicains n’ont apporté leur soutien à Donald Trump) donne une fausse information de manière délibérée afin de l’empêcher d’être élu. Ces méchants journaux vont même jusqu’à ne pas publier des sondages qui lui seraient favorables. D’ailleurs, Donald Trump interdirait la fusion entre AT&T et Time Warner car c’est là trop de concentration de pouvoir dans la main de trop peu de personnes. D’ailleurs, ces méchants médias ont également monté en épingle les fausses accusations des 9 femmes sur ces actions passées.

Autre argument, le parti démocrate aurait payé des agitateurs lors du meeting de Chicago qui n’a pu avoir lieu et générer des violences pour discréditer Donald Trump.

Conclusion de ce tableau noir d’un complot organisé, Donald Trump explique à ses fans qu’« Hillary Clinton ne se présente pas contre moi, mais contre vous, les Americans voters, pour maintenir en place l’establishment, défendre les special interests.

donald-trump-gettysburg

 

Publicités

23 octobre 2016 - Posted by | Elections 2016

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :