maison blanche

La nouvelle donne

La Russie a-t-elle fait chanter Donald Trump ?


Le fait que la Russie soit intervenue dans le processus électoral pour en influencer le résultat est une chose, un possible accord entre le gouvernement russe et l’équipe de campagne de Donald Trump en est une autre, beaucoup plus grave.

Il ne s’agit pour l’instant que d’informations non vérifiées mais fournies par un ex-agent des services secrets britanniques (MI6), jugé crédible par les agences de renseignements américaines et financé par des organisations anti-Trump.

Selon CNN, le circuit qu’ont suivi ces informations est plutôt tortueux et est passé par plusieurs capitales européennes avant d’arriver à Washington.

Une synthèse de mémos de 35 pages a été publié et est donc accessible en ligne (Pour lire le rapport, cliquer ici) mais l’addendum qui résume les informations les plus percutantes en a été expurgé. D’abord le plus affriolant. Les Russes auraient par devers eux une vidéo d’ébats mettant en scène le président élu et une prostituée. La scène remonterait en 2013 lors d’un voyage de Donald Trump à Moscou. Jusque-là, on est plutôt dans le comique de Feydeau que dans le dramatique de Corneille. Autre élément, Des contrats juteux pas vraiment « clean » auraient été proposés par les Russes à Donald Trump pour tenter de l’influencer.

Beaucoup plus grave, des échanges possibles entre l’équipe de campagne de Donald Trump et le gouvernement russe pour ternir l’image d’Hillary Clinton en retour de quoi le candidat républicain aurait accepté de ne pas trop parler de l’intervention russe en Ukraine pendant sa campagne. Pour l’heure, il ne s’agit que d’informations non vérifiées. Donald Trump a réagi sur son compte Twitter pour qualifier ces allégations de « FAKE NEWS » et de parler de « chasse aux sorcières ». Donald Trump se prend-il pour Marie Navart ou Anna Göldin. Il est vrai que leur sort n’est pas vraiment désirable. La première a été brulée vive après avoir avouée sous la torture et la deuxième fut décapitée.

11-trump1

11-trump2

Tout cela est néanmoins sérieux. Harry Reid, l’ancien chef de file de la majorité a indiqué que ces révélations validaient un appel fait au FBI dernier concernant une investigation sur Donald Trump. John McCain a donné une copie complète de ce rapport -incluant l’addendum – au directeur du FBI James Comey le 9 décembre dernier.

Ce rapport indique aussi que les Russes auraient des éléments compromettant sur la situation financière de Donald Trump. Là encore, rien n’est encore prouvé. Mais il aurait été tellement plus simple qu’il publié ses déclarations de revenus.  Pourquoi ne l’at-t-il pas fait ? Parce qu’il est riche ? Certainement pas puisqu’il clame haut et fort qu’il est très riche. Parce que ces déclarations comportent des informations délicates ? Ça semble plus probable.

Ces informations sont sorties la veille de sa première conférence de presse depuis qu’il est élu (sa dernière conférence de presse remonte au 27 juillet dernier). Donald Trump devait expliquer comment il avait ou allait ses problèmes de conflit d’intérêt. Il va devoir répondre à des questions beaucoup plus urgentes sans pour autant évacuer les autres qui sont tout aussi importantes.

Publicités

11 janvier 2017 - Posted by | Elections 2016

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :