maison blanche

La nouvelle donne

Le président minoritaire


Donald Trump a été élu avec les voix que 304 grands électeurs mais Hillary Clinton a remporté le suffrage populaire avec près de 3 millions de voix de plus que son opposant. Voilà les faits qui resteront désormais inscrits dans le marbre. C’est là une situation qui est arrivée très rarement, 4 fois seulement depuis le début de l’histoire des Etats-Unis. En 1876, 1888, 2000 et 2016. Au niveau des grands électeurs, où se situe Donald Trump par rapport à ses pairs ? Au niveau des grands électeurs, il est 46e sur 58 (Où se situe l’élection de Donald Trump ?).

Voilà les faits réels. C’est là une vérité qui restera gravée dans le marbre et qui permettra à nombreux opposants de le rappeler régulièrement mettant en cause la légitimité du président. Et c’est là une vérité qui dérange Donald Trump qui ne supporte que l’on remette en cause ses performances.

Sur ce point, il y a déjà eu des épisodes qui laissent perplexes. La presse américaine a comparé le nombre de personnes ayant assisté à l’inauguration de Donald Trump avec celle d’Obama. Un sujet mineur on en conviendra mais qui a été le sujet principal du discours de Donald Trump lors de son déplacement à la CIA où il a rappelé que les agences de renseignements avaient toute sa confiance alors qu’il avait comparé leurs pratiques à celles du régime Nazi quelques jours plus tôt dans un tweet mais en a profité pour rappeler la presse était composée de « most dishonest people on earth ». Le lendemain, sa conseillère Kellyane Conway en opposant ce qu’elle a qualifié d’« alternative facts » (faits alternatifs). Sans doute une nouvelle catégorie. Les chaînes de TV américains se sont longuement étendues sur les notions de « falsehood » et de « lie ». Donald Trump a envoyé son nouveau porte-parole Sean Spicer pour sa première intervention face aux journalistes pour tirer à boulets rouges sur la presse.

Mardi, Donald Trump recevait une délégation de membres du Congrès des deux bords et n’a plus s’empêcher de s’appesantir sur le fait que 3 à 5 millions d’illégaux avaient pu voter (Retour sur des élections perdues). Le chiffre de 3 millions étant choisi totalement au hasard et correspond au déficit de voix de Donald Trump par rapport à Hillary Clinton. Evidemment, le président n’a pas le moindre début de preuves. Il a lancé une enquête sur le sujet. Alors qu’on sait combien il est déjà difficile de voter pour certaines catégories, on a du mal à imaginer comment les illégaux auraient pu voter en nombre.

25-trump1

Donald Trump avait mis en cause la légitimité de Barack Obama en mettant en doute sa naissance à Hawaï. Il restera le président qui a été élu alors qu’il n’avait pas la majorité des suffrages des Américains.

Publicités

25 janvier 2017 - Posted by | Elections 2016

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :