maison blanche

La nouvelle donne

Donald Trump will suck your brain out !


Pour ceux qui suivent les premiers pas du nouvel hôte de la Maison Blanche, c’est exactement ça. Car il ne se passe une journée, une heure, sans que Donald Trump émette un propos infamant, mensonger, dérisoire voire abject.

– Infâmant : les journalistes sont les personnes les plus malhonnêtes de la Terre ;

– Mensonger : s’il n’y avait pas eu des votes illégaux (3 à 5 millions, ça tombe bien puisque Hillary Clinton a gagné avec le vote populaire avec près de 3 millions de voix) ;

– Dérisoire : la taille de la foule venue assister à l’inauguration ou les audiences de l’émission The Apprentice depuis qu’Arnold Schwarzenegger l’a remplacé comme animateur ;

– Abject : les illégaux mexicains qui viennent chez nous sont violeurs.

Parfois même, DJT réussit l’exploit de réunir tous ces qualificatifs dans une seule et même phrase c’est ce qu’on appelle l’esprit de synthèse.

Mais Thomas Friedmann a raison, il faut dépasser les gesticulations verbales, (essayer) de faire abstraction de ses propos, les considérer comme l’écume des choses et se concentrer sur les faits et les décisions prises. Il préside les Etats-Unis comme une émission de téléréalité sans doute mais essayons de passer.

 

 

  • Il clame qu’il va construire un mur et le faire payer par les Mexicains. On verra.
  • Il dit va être le plus grand créateur d’emplois que Dieu a créé. Attendons.
  • Il a émis un Executive Order pour gommer une partie de l’Obamacare. C’est là de la mousse car la loi devrait être abroger par le Congrès.
  • Il s’est déclaré soutien indéfectible d’Iraël mais vient de mettre en garde Benjamin Netanyahu sur les constructions dans les colonies.
  • Il est 100 % prorusse et porte aux nues Vladimir Poutine mais vient de lui demander de se retirer de Crimée et son ambassadrice Nikki R. Haley a déclaré aux Nations Unies que les Etats-Unis ne lèveraient pas les sanctions tant que les Russes s’attacheraient à déstabiliser l’Ukraine.

 

Bref, les mots (aussi désagréables qu’ils soient) d’un côté et les faits de l’autre. Même si la parole compte.

Publicités

3 février 2017 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :