maison blanche

La nouvelle donne

The Making of Donald Trump


David Cay Johntson présente deux caractéristiques : il suit Donald Trump depuis une trentaine d’années et est expert fiscal. Il présente donc une certaine légitimité dans la recherche de la vraie personnalité du 45e président des Etats-Unis. Et si vous aviez encore doutes sur les vertus supposées du nouvel hôte de la Maison Blanche, la lecture de The Making of Donald Trump présentera une description éclairante.

L’auteur précise qu’il a subi des menaces du personnage décrit dans son livre mais n’a jusqu’ici fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire. Il faut reconnaître que cela parait peu probable que le désormais président se lance dans une nouvelle bataille juridique même si une telle initiative est le sport favori de Donald Trump – après le golf – et correspond bien à son approche de la vie.

« Trump has been a party in more than 3 500 lawsuits, some of them accusing him of civil fraud », affirme l’auteur. « Trump recommended revenge as business policy ». La loi du talion semble beaucoup trop tiède pour le milliardaire à la mèche orangée : « If somebody screws, you screw’en back ten times over. At least you can feel good about it. Boy, do I feel good ».

Le rachat de ce qui est devenu sa résidence d’hiver et un club privé Mar-a-Lago et qui devient un lieu quasi officiel pour recevoir des plus grandes personnalités du moment (Les présidents japonais et chinois s’y sont récemment rendus, le premier a pu y joué au golf, le second s’en est retenu étant le statut de ce sport de « riches ») est exemplaire.

Donald Trump a également comme conduite de vie de ne jamais chercher d’accord et d’aller au bout. Dans la classe action concernant la Trump University (qui n’est en rien une université et qui a mis plusieurs années après la décision de Justice à changer le nom en Trump Entrepreneur Intitiative), il a été contraint de s’exécuter et de lâcher 25 millions de dollars aux victimes. Il s’est alors fendu d’un tweet pour expliquer qu’il voulait se consacrer à sa fonction de président. Mais Donald Trump n’est pas au bout de ses peines. Le quotidien USA Today a publié un dossier juste après l’élection selon lequel Donald Trump avait 75 procès en cours. De quoi s’occuper ou plutôt occuper ses avocats.

Donald Trump n’a toujours pas publié ses déclarations de revenus, seuls documents pouvant nous renseigner sur l’origine et le montant de ses revenus ainsi que le montant de ses dettes. Pourra-t-il résister encore longtemps ?

Le livre a été publié pendant l’été 2016.

 

Advertisements

11 avril 2017 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :