maison blanche

La nouvelle donne

Les métiers et l’éthique


Les infirmières et les infirmiers sont considérés comme la profession la plus honnête et la plus éthique. C’est ce qu’indique l’institut Gallup dans la 16e édition de son baromètre sur l’honnêteté et les normes déontologiques de 22 professions. A l’extrémité du spectre de l’éthique, on trouve, les membres du Congrès, les vendeurs de voiture – on comprend pourquoi ils sont souvent caricaturés dans les films – et les lobbyists. 8 % des Américains considèrent qu’ils sont éthiques ou très éthiques.   De son côté, le clergé a décliné au plus bas score historique positif de 42%.

Les infirmières ont dépassé toutes les autres professions tous les ans sauf un depuis que Gallup a intégré cette profession dans l’enquête. En 2001, Gallup a inclus les pompiers sur la liste après les attentats terroristes du 11 septembre et 90% du public ont évalué leur honnêteté et leur éthique comme « hautes » ou « très hautes ».
Outre les infirmières, cette liste comprend les militaires, les enseignants des écoles primaires, les médecins, les policiers et les pharmaciens. La cote d’honnêteté des pharmaciens, bien que toujours élevée en termes absolus, a chuté de cinq points depuis l’année dernière et est à son plus bas niveau depuis 1994, reflétant peut-être la crise actuelle des opioïdes à l’échelle nationale.

Gallup a mesuré les opinions des Américains sur l’honnêteté et l’éthique du clergé depuis 1977. Cette année marque la plus faible note à ce jour, avec 42% déclarent que le clergé a des critères d’honnêteté et d’éthique « très élevés » ou « élevés ». Le sommet historique de 67% s’est produit en 1985.

Les opinions sur l’honnêteté et l’éthique du clergé ont chuté en 2002 au milieu du scandale des abus sexuels dans l’Église catholique. Alors que les évaluations positives de l’honnêteté et de l’intégrité du clergé ont quelque peu rebondi au cours des prochaines années, elles ont chuté à 50% en 2009 et ont régulièrement diminué depuis.

Différences entre les parties dans les opinions des professions

En cette ère de polarisation politique extrême, il n’est peut-être pas surprenant que les partisans aient des opinions radicalement différentes sur certaines des professions. Pourtant, les professions ayant les plus grands écarts entre les opinions républicaines et démocrates ont montré des différences partisanes similaires dans le passé.
Pour leur part, les démocrates considèrent journalistes beaucoup plus honnêtes que les républicains. Il est vrai qu’en ces temps troublés où un président s’est transformé en menteur pathologique, les médias constituent plus que jamais un contre-pouvoir.

26 décembre 2017 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :