maison blanche

La nouvelle donne

Prédictions 2018 des Américains : stress à l’étranger, économie forte


Si 8 Américains sur 10 prévoient une année de discorde internationale en 2018, une légère majorité prédit la prospérité économique. Les opinions divergent quant à la place de l’Amérique dans le monde. C’est ce que prévoit le sondage réalisé par l’institut Gallup.

Le pessimisme quant aux chances de paix de la nation en 2018 est probablement lié au conflit larvé en cours avec la Corée du Nord, les attaques terroristes un peu partout dans le monde et les tensions avec la Russie sur son ingérence dans les élections de 2016. Le sondage a été mené les 4 et 11 décembre, en même temps que l’annonce du président Donald Trump le 6 décembre que les États-Unis déplaceraient leur ambassade en Israël à Jérusalem, mais avant que la décision déclenche un vote de condamnation aux Nations Unies.

L’optimisme à l’égard de la prospérité économique reflète des signes qui laissent présager un raffermissement de l’économie, comme les cours records de la bourse, le faible taux de chômage et la confiance accrue des Américains.

Alors que les événements politiques et économiques façonnent les prédictions des Américains pour l’année à venir, le positionnement politique joue également un rôle important. Avec le GOP contrôlant la Maison Blanche et le Congrès, les républicains sont significativement plus susceptibles que les démocrates d’espérer la paix, la prospérité économique et l’augmentation de la puissance américaine dans le monde en 2018. Ceci est un renversement des prédictions faites par les Américains il y a cinq ans. étaient plus optimistes que les républicains pendant la présidence de Barack Obama.

Les Américains sont généralement pessimistes au sujet de la paix internationale et ont été plus enclins à dire que l’année à venir sera une année troublée. C’est en tous ce qu’ils ont répondu lors des 13 fois où Gallup a posé la question au cours des 57 dernières années. La seule exception était la projection pour 1960.

De même, les Américains ont historiquement tendance à être pessimistes quant à la prospérité économique en pensant à l’année à venir. Cette année est donc une exception avec 52% des Américains qui prédisent la prospérité économique pour 2018. Cependant, ils sont moins optimistes maintenant qu’ils ne l’étaient en 1965 et 1966, au milieu d’une période de prospérité économique et en 1998/1999, lors du boom de l’économie numérique dont on sait comment il s’est terminé avec l’éclatement de la bulle Internet en 2000.

Si près de la moitié des Américains (49%) s’attendent à ce que les États-Unis augmentent leur puissance dans le monde en 2018, c’est une proportion nettement plus faible qu’à l’accoutumée. Les Américains sont maintenant plus optimistes qu’ils ne l’étaient en faisant une prédiction pour 2013, après l’attaque du consulat américain à Benghazi, en Libye. Les autres exceptions étaient pour 1974 et 1976, alors que le scandale du Watergate se déroulait et pendant la crise énergétique de l’époque.

Le pourcentage prédisant que les États-Unis augmenteraient leur puissance dans l’année à venir a augmenté jusqu’à 84% lorsque les Américains ont regardé vers 1963, après que le président John F. Kennedy a réussi à désamorcer la crise des missiles cubains.

29 décembre 2017 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :