maison blanche

La nouvelle donne

C’était mieux avant ? Non ce sera mieux après


Une majorité d’Américains pensent que l’année 2018 sera meilleure que 2017, une situation nettement plus favorable qu’il y a un an. Pourquoi ? Pour des raisons très différentes selon qu’on soit démocrate ou républicain. Pour les premiers, c’est dans la perspective des élections de midterm de novembre qui devraient redessiner un nouveau congrès, avec peut-être une chambre bleu horizon. Pour les seconds, c’est en raison de l’économie, l’emploi et la bourse.

C’est ce qu’indique un nouveau sondage mené par le Pew Research Centre, mené du 10 au 15 janvier, juste avant le shutdown et la clôture de la première année de mandat du 45e président.

En grande majorité, les Américains continuent à considérer Donald Trump négativement sur des éléments tels que la confiance, l’information, l’empathie et l’égalité.

Tenir ses promesses

Sur ce qui avait été sa caractéristique la plus positive il y a un an – tenir ses promesses – Donald Trump est maintenant considéré de façon plus critique. Seulement 4 Américains sur 10 considèrent que le président en place tient ses promesses, alors qu’ils étaient 60 % en février dernier. Cette baisse de confiance est marquée dans les deux partis.

L’optimisme des républicains et des républicains modérés reste très élevé (88% s’attendent à ce que cette année soit meilleure que l’an dernier) et a considérablement augmenté chez les Démocrates et les Démocrates, de 24 % l’année dernière à 42% aujourd’hui).

Républicains et démocrates qui voient une meilleure année à venir diffèrent nettement dans leurs raisons : 36% des républicains citent l’économie, l’emploi ou le marché boursier comme raison de leur optimisme, tandis que 23% citent Donald Trump ou sa politique. Parmi les démocrates qui pensent que cette année sera meilleure, 26% se disent globalement optimistes, tandis que 18% mentionnent les élections de mi-mandat. Moins de 1% des républicains se réfèrent à la mi-session comme pourquoi ils pensent que 2018 sera meilleur que l’année dernière.

Parmi les 29% d’Américains (démocrates pour la plupart) qui considèrent que 2018 sera pire que 2017, Donald Trump figure en bonne place parmi les raisons de leurs attentes négatives. Environ la moitié d’entre eux (46%) mentionnent Donald Trump et sa politique comme facteur explicatif.

En ce début 2018, 69% des électeurs inscrits démocrates déclarent qu’ils attendent avec impatience les élections de novembre, contre 58% des républicains. On se demande d’ailleurs pourquoi les républicains sont si nombreux tant les perspectives – pour l’instant – leur sont défavorables.

23 janvier 2018 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :