maison blanche

La nouvelle donne

Le vieillissement de la population américaine


Alors que le prochain recensement de 2020 approche, l’US Census Bureau vient de publier une note indiquant qu’en 2030, les séniors (plus de 65 ans) devraient plus être plus nombreux que les jeunes (moins de 18 ans), pour la première fois de l’histoire des Etats-Unis.

L’année 2030 marquera un tournant démographique important dans l’histoire des États-Unis. A cette date, tous les baby-boomers auront plus de 65 ans. Cela augmentera la taille de la population âgée, de sorte qu’un habitant sur cinq aura l’âge de la retraite.

La migration internationale nette devrait dépasser l’accroissement naturel en 2030 en tant que principal moteur de la croissance démographique aux États-Unis, une autre première démographique pour les États-Unis.

D’ici 2060, la population des États-Unis devrait augmenter de 78 millions de personnes, passant d’environ 326 millions aujourd’hui à 404 millions. La population devrait franchir le seuil des 400 millions en 2058.

Au cours des prochaines années, le taux de croissance de la population américaine devrait ralentir. La population devrait augmenter en moyenne de 2,3 millions de personnes par an jusqu’en 2030. Mais ce nombre devrait baisser en moyenne de 1,8 million par an entre 2030 et 2040, et continuer à tomber à 1,5 million par an de 2040 à 2060. Ces projections pourraient évidemment changer en fonction de changement dans la politique d’immigration.

À mesure que la population vieillit, le rapport entre les adultes plus âgés et les adultes en âge de travailler, aussi connu sous le nom de ratio de dépendance des personnes âgées, augmentera. D’ici 2020, il y aura environ trois adultes et demi en âge de travailler pour chaque personne d’âge de la retraite. En 2060, ce ratio tombera à deux adultes et demi en âge de travailler pour chaque personne à l’âge de la retraite. L ‘âge médian de la population américaine devrait passer de 38 ans aujourd’hui à 43 ans en 2060.

Race et ethnicité

La population blanche non hispanique devrait diminuer au cours des prochaines décennies, passant de 199 millions en 2020 à 179 millions en 2060 – alors que la population globale continue de croître. Ce déclin est dû à la baisse des taux de natalité et à l’augmentation du nombre de décès au fil du temps parmi les Blancs non hispaniques à mesure que la population vieillit. En comparaison, la population de Blancs, indépendamment de l’origine hispanique, devrait passer d’environ 253 millions à 275 millions au cours de la même période.

La population des Américains qui déclarent descendre de deux races ou plus devrait connaître la croissance la plus rapide au cours des prochaines décennies

D’ici 2020, moins de la moitié des enfants aux États-Unis devraient être des Blancs non hispaniques (49,8% des 73,9 millions d’enfants de moins de 18 ans prévus). En comparaison, environ 72% des enfants devraient être des Blancs, indépendamment de leur origine hispanique.

From Pyramid to Pillar: A Century of Change, Population of the United States
[Source: U.S. Census Bureau]
Driving Population Growth: Projected Number of People Added to U.S. Population by Natural Increase and Net International Migration
[Source: U.S. Census Bureau]
An Aging Nation: Projected Number of Children and Older Adults
[Source: U.S. Census Bureau]

20 mars 2018 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :