maison blanche

La nouvelle donne

Attention un couple peut en cacher un autre


Les Clinton règnent sur la politique américaine depuis 25 ans et le spectacle qui va avec. « Billary, pour le prix d’un vous en avez deux » avait-on coutume de dire lors de l’élection de Bill Clinton en 1992. Après le « scandale » de Monica Lewinsky qui avait valu une procédure d’Impeachment contre Bill, Hillary s’est jetée dans l’arène politique, d’abord avec réussite comme sénateur de l’état de New York, et ensuite lors des deux élections de 2008 et 2016 avec le succès que l’on sait. Elle avait néanmoins eu le prix de consolation en étant nommée Secretary of State de Barack Obama.

Elle n’a pas été élue présidente en 2016 contre Donald Trump en raison de la violente aversion qu’elle suscitait auprès d’une partie des Américains. Et pourtant cela ne l’a pas empêchée d’être la femme la plus admirée des Américains pendant 16 années consécutives. Mais cette époque est révolue. Selon l’institut Gallup qui réalise chaque année la même enquête, Hillary Clinton a été détrônée par Michele Obama qui poursuit actuellement le tour promotionnel de son livre et remplit les stades.

Michele Obama détrône Hillary Clinton et émerge comme la femme la plus admirée par les Américains. On parle souvent du caractère franco-français des Français, on pourrait faire remarquer que les Américains sont eux-mêmes américano-américains et ne laissent que très peu de place aux personnalités non américaines (la question est ouverte et non sur une liste de noms proposés). Angela Merkel, La reine Elisabeth, la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzai, le pape François ou le Dalaï-Lama sont les quelques exceptions de ce sondage. Même Oprah Winfrey, la coqueluche du monde médiatique depuis des décennies passe, elle aussi, devant Hillary Clinton.

Côté homme, c’est Barack Obama qui remporte encore la première place pour la 11e année consécutive. A une place seulement de Dwight Eisenhower qui l’avait été pendant 12 années : avant d’être président en 1950 et 1952, pendant son mandat et après en 1967 et 1968. Assez loin devant Donald Trump qui doit ronger son frein d’être devancer par un de ses pires « ennemis ». Celui-là même qu’il avait remis en cause pendant près de six ans au motif qu’il ne serait pas légitime comme président puisque né hors du sol américain.

Il ne surprendra personne que Donald Trump est le plus populaire parmi les républicains complètement acquis à sa cause. Les chiffres offrent d’ailleurs une singulière symétrie : Barack Obama chez les démocrates (35 %), Donald Trump chez les républicains (32%). Mais ce dernier suscite un effet de rejet encore plus fort chez les démocrates que Barack Obama chez les républicains. C’est en effet la personnalité la plus admirée pour 7 % d’entre eux.

Fort de cette notoriété et de ce capital d’admiration, Michele Obama pourrait ainsi tenter sa chance sur le terrain politique. Ce s’est actuellement pas son intention, mais on ne le sait que trop, en politique comme en beaucoup d’autres matières il ne faut jamais dire jamais.

2 janvier 2019 - Posted by | Général

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :