maison blanche

La nouvelle donne

Great New York bientôt en librairie – Chapitre 4

Comme chaque semaine un extrait #INÉDIT du beau livre Great New York!, à paraître en avril chez Macha.

Le chapitre 4 traite de la politique relative à la Big Apple, ville monde, présente sur de nombreux fronts, notamment en devenant le siège des Nations Unis.

« Depuis son inauguration en 1954, New York est donc le lieu de grandes tractations et négociations mondiales, et de mises en scène au Conseil de sécurité. Tous les chefs d’État de la planète y sont venus faire des discours : les uns passés dans l’oubli ; les autres restés dans l’histoire. Venir à l’ONU est pour tous l’occasion de faire passer un message au monde entier, parfois de colère, parfois d’espoir. »

 

13 avril 2019 Posted by | Général | Laisser un commentaire

Fake News : « My father was born in Germany »

C’est une constante, Donald Trump voit le monde entre gagnant et perdant (winners et losers), entre ceux les prébendiers et les prébendés.

Alors qu’il recevait Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l’OTAN, il est revenu à la charge sur l’idée que les pays membre ne payaient pas leur part dans l’organisation – ce qui n’est pas faux, les pays européens vivent sous la protection des Etats-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale – et qu’en plus ils prennent avantage des Etats-Unis (là on ne voit pas vraiment).

Et dans sa réponse, il intègre l’idée qu’il aime bien l’Allemagne car son père y est né, dans une « very wonderful place in Germany ». Sauf que son père, Fred Trump, est né aux Etats-Unis, à New York né le 11 octobre 1905 dans le quartier de Woodhaven (Queens). C’est son grand père qui a émigré aux Etats-Unis en 1885.

Et c’est la troisième fois qu’il affirme cette contre-vérité. Pourquoi cette fausse information ? Difficile à comprendre : cela relève du calcul (dans quel but ? pour montrer qu’il n’est pas contre l’immigration légale ?) ou de la confusion ? C’est peut-être là un détail totalement accessoire et pourtant c’est assez troublant.

Si la première hypothèse, pourquoi mentir sur un fait facilement vérifiable ?
Si c’est la seconde, se tromper à plusieurs reprises sur le lieu de naissance de son père, est troublant sur la santé mentale


Réponse à la question : « Are you going to talk about Germany today?  The news from… »

I’ll be talking about Germany.  I always talk about Germany.  I mean, Germany, honestly, is not paying their fair share.  I have great respect for Angela and I have great respect for their country.  My father is German.  Right? Was German.  And born in a very wonderful place in Germany, and so I have a great feeling for Germany.

But they’re not paying what they should be paying.  They’re paying close to 1 percent, and they’re supposed to be paying 2 percent.  And the United States, over the years, got to a point where it’s paying 4.3 percent, which is very unfair.  And the U.S. GDP, especially under me — because the GDP has gone up so much, because it’s 4.3 of a much larger GDP.  So we’re paying for a big proportion of NATO, which basically is protecting Europe.  So we’re protecting Europe.

At the same time, they’ve taken advantage of us on trade.  So we have the best of all worlds: We’re protecting countries that have taken advantage of the United States on trade.  But it’s all changing.  It’ll take a little while, but it’s all changing.


 

 

 

13 avril 2019 Posted by | Général | Laisser un commentaire

Fake News : 55 % de taux de popularité

Il faut reconnaître que le rapport Mueller dont le ministre de la Justice William Barr a fait une synthèse dans laquelle absout le président a donné des ailes à Donald Trump et constitue une victoire politique incontestable. Cette synthèse de 4 pages d’un document de 400 pages indique qu’il n’y a pas eu conspiration – le terme collusion qui n’est pas un terme juridique est le plus souvent utilisé – ni entrave à la justice (obstruction). Sachant que ce sur dernier point, William Barr a pris sur lui de tirer cette conclusion alors que précisément le procureur ne s’est pas prononcé.

En attendant la transmission du document complet au Congrès qui donnera lieu à une exégèse peut-être sans fin, le « narratif » s’est imposé : Donald Trump n’a pas fait appel aux Russes pour gagner les élections. Il n’empêche que certains épisodes comme le fameux rendez-vous dans la Trump Tower pour éventuellement récupérer des informations sur Hillary Clinton, que la déférence de Donald Trump vis-à-vis de Vladimir Poutine reste troublante. Et puis d’autres enquêtes qui ont été nourries par celle du procureur Mueller continuent ; que les demandes des déclarations fiscales de Donald Trump sont toujours en suspens ; et plus récemment que Julian Assange vient d’être arrêté à Londres et devrait être jugé aux États-Unis. « I love Wikileaks » avait déclaré Donald Trump a plus de 100 reprises lors de la campagne. Aujourd’hui, il vient de déclarer qu’il ne connaissait pas particulièrement Wikileaks.

Bref, dans ce moment le rapport Mueller semble blanchir (on verra pour le blanchiment d’argent dans un deuxième temps) le président, sa popularité a légèrement rebondi. Et dans une lecture un peu rapide, Donald Trump a publié un tweet qui affiche une popularité de 55 % selon l’institut Georgetown Politics et de 58 % d’approbation de l’économie. Cela après un autre retweet publié deux jours plus tôt qui faisait état d’un taux de popularité de 53 %, « 7 points de plus qu’Obama ». Barack Obama restera une véritable obsession de Donald Trump.

Sauf que cette information est tout simplement fausse. Les 55 % concernent le taux d’impopularité de Donald Trump.

En fait, la popularité de Donald Trump est étonnamment stable et le personnage est un des plus clivants que l’on ait pu connaitre : ceux qui le détestent, le détestent, ceux qui le soutiennent, le soutiendront. D’ailleurs, Donald Trump l’avait lui-même théorisé : « I could shoot somebody and I wouldn’t lose any voters ». Et les chiffres montrent bien que c’est la réalité. Donald Trump relève plus du gourou de type Jim Jones que de l’homme politique.

Evolution du taux de popularité de Donald Trump selon Gallup

 

13 avril 2019 Posted by | Général | Laisser un commentaire