maison blanche

La nouvelle donne

Les gouverneurs à la barre


Plus de deux Américains sur trois (68%) déclarent avoir « beaucoup » ou « assez » confiance dans le gouverneur de leur État pour faire les bonnes recommandations économiques – un niveau de confiance plus élevé que pour les dirigeants fédéraux, dont le président Donald Trump (47%) ainsi que les dirigeants républicains (47%) et démocrates (46%) au Congrès. C’est ce qu’indique l’institut Gallup à partir d’une enquête menée entre 1er au 14 avril (il y a donc près de 2 semaines ce qui est beaucoup tant la situation évolue extrêmement rapidement).

Ces résultats ne surprendront personne dans la mesure où, depuis le début de la crise, le gouvernement fédéral, sous la conduite de son président, a laissé le soin aux gouverneurs d’être en première ligne et de gérer la crise eux-mêmes, le plus souvent avec leur propres moyens. Comme à son habitude, Donald Trump se donne le droit de les critiquer quand cela lui chante, de « soutenir » des révoltes en lançant des appels à la libération (LIBERATE). Avec comme objectif de récupérer la réussite et leur laisser la responsabilité de l’échec. Une stratégie qui ne semble pas trop payante pour l’instant car même sur le terrain économique, les Américains font plus confiance à leur gouverneur qu’à leur président alors même que ce dernier avait fait de ce sujet son cheval de bataille. On serait curieux de connaître la réponse à la même question mais sur plan de la santé.

Americans’ Confidence in Leaders on the Economy
As I read some names and groups, please tell me how much confidence
you have in each to do or to recommend the right thing for the economy —
a great deal, a fair amount, only a little, or almost none. How about — ?

Une enquête menée par le Pew Research Institute menée à la même période montre clairement que les Américains considèrent la réponse à l’épidémie beaucoup trop tardive et expriment leur crainte sur une réouverture trop tôt de l’économie.

La confiance des Américains dans les acteurs politiques

Les marchés ont du mal à rebondir au milieu de l’épidémie de COVID-19, et le nombre de personnes qui demandent une assurance-chômage est monté en flèche. C’est là une occasion pour Joe Biden de faire de l’assurance maladie un des sujets majeurs de sa campagne et de montrer que l’Obamacare a bien des vertus, notamment en période de crise où nombre d’Américains perdent leur assurance maladie en perdant leur emploi.

Le niveau actuel de confiance dans les gouverneurs des États pour gérer l’économie est plus élevé que les notes précédentes de 58% et 51% que les gouverneurs avaient reçues en 2011 et 2014.

Pendant ce temps, de petites majorités d’Américains ont confiance dans la gestion économique des États-Unis. Le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin (51%) et le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell (58%). Le dernier indice de confiance de Powell est supérieur aux chiffres de 45% et 50% que Gallup a trouvés au cours de ses deux premières années dans le rôle.

Alors que les Américains accordent leur plus grande confiance à l’exécutif de leur État, la réalité est que les 50 gouverneurs ont eu des approches radicalement différentes de la crise économique à l’intérieur de leurs frontières – certains prenant des mesures pour rouvrir leurs économies malgré les préoccupations et d’autres adoptant une approche plus prudente. Il est trop tôt pour juger du bien-fondé des décisions prises aujourd’hui car les conséquences ne seront visibles que dans quelques semaines, voire quelques mois. Et pour certaines, la facture sera peut-être lourde. On verra par exemple dans quelle situation sera la Georgie ou la Floride.

Là encore, la confiance dans le leadership en matière économique varie grandement selon les partis politiques

Les majorités expriment leur confiance dans la façon dont le gouverneur de leur État gère l’économie dans tous les domaines politiques, bien qu’elle soit plus élevée chez les démocrates (77%) que chez les républicains (63%) et les indépendants (62%).

Alors que la confiance en Trump pour faire les bonnes recommandations économiques est presque unanime chez les républicains (93%), le niveau de confiance dans le président est moins de la moitié de celui des indépendants politiques (45%), et encore plus faible chez les démocrates (13%). Cette constance qui vaut depuis que Donald Trump est entré à la Mais-Blanche est pour le moins surprenante. Les supporters de Trump le suivront quoiqu’il en coûte selon la formule d’un autre président.

26 avril 2020 - Posted by | Coronavirus

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :