maison blanche

La nouvelle donne

Coups de semonce pour les républicains


Les élections locales ne sont que locales. Monsieur de La Palisse n’aurait pas dit mieux. Elles sont néanmoins plus représentatives que les sondages que proposent régulièrement les médias sur les élections présidentielles de 2020 qui se tiendront dans… un an. Alors qu’on ne sait même pas quel sera le candidat démocrate et que peut-être Donald Trump ne pourra pas se présenter. Cette dernière hypothèse étant toutefois très peu probable.

Pour autant, elles donnent des indications sur l’état réel de l’opinion. Les élections pour le poste de gouverneur dans le Mississippi et le Kentucky et pour le Congrès (Sénat et Chambre des délégués) dans l’état de Virginie marquent un revers pour les républicains. Et pour Donald Trump, puisque les candidats républicains se sont largement alignés sur le président et que ce dernier est venu en soutien dans des meetings ad hoc.

Le plus remarquable est sans doute l’élection du gouverneur du Kentucky même si le candidat Matt Bevin est peu populaire. Andy Beshear a donc gagné avec une très courte marge (49,2 % contre 48,8 %). En 2016, Donald Trump avait gagné avec une marge de près de 30 points (62,5 % contre 32,7 %). Les résultats suivent largement la division zone urbaine / zone rurale que l’on rencontre dans de très nombreux états. Andy Beasher a recueilli plus de 65 % des voix dans les districts autour de Lexington, Louisville, Frankfurt, Owensboro, Bowling.

Alors que les enjeux étaient bien locaux, Donald Trump dans un meeting de Soutien à Matt Bevin n’avait pas hésité à déclarer que la défaite de ce dernier pousserait les gens « to say Trump suffered the greatest defeat in the history of the world. You can’t let that happen to me! » Et pourtant, c’est bien ce qui est en train d’arriver même si le candidat républicain tarde à reconnaître sa défaite.

En Virginie, des démocrates reprennent le contrôle des deux chambres – Sénat et Chambre de délégués -, ce qui n’était pas arrivé depuis 1993.

Dans le très conservateur état du Mississippi, le républicain Tate Reeves l’a emporté, mais avec une marge de 6 % plus faible que les 18 points qui séparaient Donald Trump et Hillary Clinton.

Bref, ce sont là des résultats encourageants pour les démocrates de nature à les motiver pour les élections de 2020. Ce ne sera pas superflu, car pour l’heure, une majorité d’Américains pensent que Donald Trump sera réélu selon un sondage mené par POLITICO/Morning Consult au début novembre dont 85 % de républicains, 51 % des indépendants et 35 % des démocrates.

6 novembre 2019 - Posted by | Elections 2020

Aucun commentaire pour l’instant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :